" Si on ne traite pas ce sujet de la Préparation Mentale, on loupe pas mal de choses "

Yannick Meunier

Directeur Sportif de la Ligue de Nouvelle Aquitaine de Badminton 

Photo de Vlad Vasnetsov 

Interview du Directeur Sportif de la Ligue de Nouvelle Aquitaine


Bonjour Yannick, pouvez-vous nous dire quelques mots de votre parcours ?

Je suis actuellement Directeur Sportif de la Ligue Nouvelle Aquitaine de Badminton. Précédemment, j’ai entraîné des athlètes compétiteurs jeunes et adultes. J’ai accompagné par exemple une joueuse top 10 française de sa catégorie d’âge en séances individuelles.

Avant de vous inscrire à la formation LNF, vous aviez quelle vision de la Préparation Mentale ?

J’ai découvert la Préparation Mentale assez tôt, dès mes cours en fac puis ensuite en tant que joueur. J’avais bien compris que la Préparation Mentale était un vrai pan de la performance du sportif. C’est applicable dans le domaine sportif, mais aussi au-delà puisqu’aujourd’hui je m’en sers dans le domaine professionnel auprès de mon équipe. Si on ne traite pas ce sujet de la préparation mentale, on loupe pas mal de choses.

Qu’est-ce qui a déclenché votre inscription à la formation de LNF en Préparation Mentale ?

Plusieurs amis m’ont parlé de votre formation LNF, notamment une personne de l’équipe technique régionale. Je me suis renseigné, la période de la crise sanitaire constituait une opportunité, donc je me suis inscrit. Mon but était d’augmenter mes connaissances et compétences sur la Préparation Mentale.

Maintenant que vous avez suivi la formation LNF et êtes certifiée en Préparation Mentale, pouvez-vous nous donner des exemples d’application auprès de joueurs de badminton ?

L’Outil Routines est un outil qui est vraiment adapté pour traiter différentes situations que peut rencontrer un sportif. Je l’ai utilisé avec une joueuse qui était très stressée avant le match, ou qui perdait ses moyens lorsqu’elle perdait plusieurs points d’affilée pendant le match. Par exemple, nous avons mis en place une routine d’échauffement avec un marqueur déclencheur et un ensemble d’actions à réaliser. Ça l’a vraiment faite progresser, elle a maintenant davantage de prise de recul par rapport aux différentes situations rencontrées avant ou pendant le match.

L’Outil Fixation d’objectifs m’a été utile dans un autre contexte qu’avec des sportifs puisque je l’ai utilisé avec les personnes que j’encadre en tant que Directeur Sportif. J’ai fixé avec chacun des objectifs concrets, quantifiables, ambitieux mais atteignables. Mon équipe était en demande, ils ont bien apprécié d’avoir un cadre et un horizon. Je pense que ce sera bénéfique pour l’avenir.

Un dernier exemple ?

J’ai pu utiliser l’Outil Motivation auprès d’une sportive. Elle était ravie de pouvoir s’autoévaluer sur les différentes composantes de sa motivation, sur ses centres d’intérêt pour la discipline. Ça lui a permis de mieux se connaître.

Si vous aviez suivi cette formation plus tôt, est-ce que cela aurait changé quelque chose ?

J’avais déjà eu l’occasion de découvrir certains outils dans mon parcours de formation universitaire et j’avais pu les utiliser en tant que joueur. La formation m’a permis de remettre à jour mes connaissances sur le sujet.

Selon vous est-ce qu’un entraîneur devrait se former aux outils de la Préparation Mentale contenus dans la formation LNF ?

Pour moi oui, les entraîneurs sont ceux qu’il faut viser en priorité, car il y a peu de préparateurs mentaux dans le badminton. La préparation mentale fait partie de la performance. Ça fait donc partie des basiques qu’en enseignant devrait avoir.

Et pour un sportif, est-ce utile de se former d’après vous ?

Oui également, car toute formation qui donne du concret peut apporter à tout le monde ! Ça lui apportera des connaissances et des compétences qui lui permettront de progresser.

A votre avis, les outils de la Préparation Mentale sont réservés au haut niveau ou c’est pour tout le monde ?

Pour moi c’est pour tout le monde. C’est vrai que ce sera plus facile de les appliquer à un athlète de haut niveau puisqu’on est sur un parcours individualisé. Cependant, c’est aussi adapté pour un club qui a plusieurs types de profils (loisirs et compétition) car c’est une formation qui n’est pas lourde à suivre par sa durée et son contenu. Elle est donc adaptée pour les encadrants de tous les clubs.

Et cette formation à distance, en e-learning, comment s’est-elle passée ?

Ça s’est très bien passé ! La formation était tout à fait en lien avec ce que j’avais pu apprendre dans mon cursus universitaire.

Un dernier mot pour conclure à l’attention d’entraîneurs ou sportifs qui liront cette interview ?

Je leur conseille de se lancer dans cette formation LNF, car ça permet de bien mieux comprendre la gestion mentale d’un sportif, il ne faut pas hésiter !

Merci Yannick pour votre témoignage, je vous souhaite encore beaucoup de réussite avec les outils de la Préparation Mentale !

C’est moi qui vous remercie !


Vous aussi suivez la formation LNF, n°1 en Préparation Mentale en France

3.000 entraîneurs et sportifs ont déjà suivi cette formation en moins de trois ans en France.

La formation LNF est 100% à distance donc facile à suivre depuis n'importe quel endroit quand vous êtes disponible.

Elle est encore prise en charge pour quasiment tout le monde en 2021, sans demander l'autorisation de quiconque grâce à votre Compte Personnel de Formation (CPF).

La formation permet d'obtenir une Certification en Préparation Mentale reconnue par l'État (inscrite au registre spécifique de la CNCP).

N'attendez pas pour passer le cap de la Préparation Mentale C'est essentiel.

Prêt à vous mettre à niveau ? => Cliquez ici pour en savoir plus sur cette formation 

LNF © reproduction partielle ou totale interdite sans autorisation écrite