" Vous replacez le joueur au centre même des actions de l’entraîneur "

Arnaud Parisy

Conseiller Technique Fédéral de la Ligue des Hauts de France de Handball

Photo : Stéphane Pillaud

Interview d'un Conseiller Technique Fédéral et responsable du pôle espoir site Amiens


Bonjour Arnaud, pouvez-vous nous dire quelques mots de votre parcours ?

Je suis Conseiller Technique Fédéral de la Ligue des Hauts de France de Handball. Je suis responsable du pôle espoir site Amiens depuis 13 ans.

Avant de vous inscrire à la formation LNF, vous aviez quelle vision de la Préparation Mentale ?

Je savais que c’était une discipline importante pour le sport, j’avais essayé de me renseigner par moi-même au travers de différentes lectures, mais sans trouver ce que je cherchais. Par ailleurs, notre formation de base ne nous prépare pas du tout à ces sujets alors que c’est en réalité une des bases de notre métier d’entraîneur.

Qu’est-ce qui a déclenché votre inscription à la formation de LNF en Préparation Mentale ?

Un joueur qui a participé aux sélections nationales a suivi votre formation et il m’en a parlé. Il l’avait beaucoup appréciée et c’est une personne en qui j’avais confiance. Je me suis donc inscrit. 

Maintenant que vous avez suivi la formation LNF et êtes certifié en Préparation Mentale, pouvez-vous nous donner des exemples d’application auprès de handballeurs ?

Le premier outil que j’utilise c’est l’Outil Motivation. Je le fais remplir en début de saison puis de façon régulière pour voir l’évolution tout au long des trimestres. Cet outil me permet d’avoir une photo sur la motivation des joueurs à instant donné. C’est très efficace et très pratique. Comme les joueurs dont je m’occupe sont jeunes (ils ont 14 ans), j’ai dû leur expliquer un peu plus au début comment remplir le questionnaire et le sens des questions. À présent, c’est bien calé.

En plus de l’Outil Motivation, avez-vous pu utiliser d’autres outils de la Préparation Mentale ?

Oui, le deuxième outil que j’utilise est l’Outil Fixation d’Objectifs. Sans objectifs, c’est impossible de travailler correctement avec un sportif. On a toujours des objectifs avec les sportifs, mais on ne se rend pas compte qu’on les fixe mal la plupart du temps.

La plupart du temps, on fixe uniquement un objectif sportif et on n’en a qu’un seul et sur une seule période. Tout ça ne suffit pas. L’Outil Fixation d’Objectifs permet de fixer les objectifs avec chaque sportif de la bonne façon et c’est absolument essentiel. Ça m’a fait progresser fortement sur ce sujet alors que j’étais déjà très précis sur les objectifs. C’est un excellent outil !

Avez-vous un dernier exemple d’application des outils ?

Un des joueurs est à l’arrêt, car il s’est blessé. Nous lui proposons des séquences qui s'appuient sur l'imagerie mentale pour tenter de le maintenir au meilleur niveau en vue de sa reprise. C’est possible grâce aux outils de la Préparation Mentale que j’ai intégrés grâce à la formation.

Un autre athlète vit en ce moment des situations de stress négatif. Nous mettons en place une Routine pour traiter ça, là encore grâce aux outils vus dans la formation.

Si vous aviez suivi cette formation plus tôt, est-ce que cela aurait changé quelque chose ?

Absolument ! Dans nos formations initiales d’entraîneurs, on ne prend pas assez en compte l’athlète lui-même. J’ai été frappé par l’angle pédagogique de votre formation, la façon dont vous replacez le joueur au centre même des actions de l’entraîneur qui va ensuite utiliser ces outils de Préparation Mentale. Tout prend du sens à partir de là : les compétences du jeune, son niveau, sa motivation, les objectifs qu’on va fixer avec lui, et ainsi de suite. C’est très important de faire les choses de cette manière. Franchement, je regrette de n’avoir pas pu intégrer davantage cela dans ma pratique au quotidien.   

Selon vous, est-ce qu’un entraîneur devrait se former aux outils de la Préparation Mentale contenus dans la formation LNF ?

Bien évidemment ! Le problème par contre c’est que les entraîneurs n’ont souvent même pas conscience de tout ce que pourrait leur apporter ces outils. Et c’est normal, car quand ils sont formés à leur métier d’entraîneur, c’est un pan de l’activité qui est trop peu abordé. Or c’est essentiel de savoir aussi accompagner chaque athlète individuellement, quel que soit son niveau en tenant compte de ce qui le motive, de ce qu’il vit, des raisons pour lesquelles il pratique son sport, des objectifs qu’il se fixe et qu’il veut atteindre… La Préparation Mentale apporte beaucoup d’outils utiles et pratiques pour être opérationnels sur le terrain.

À votre avis, les outils de la Préparation Mentale sont réservés au haut niveau ou c’est pour tout le monde ?

La Préparation Mentale c’est pour tous les niveaux sportifs. Ça va même largement au-delà : ce que je mets en place avec les jeunes aujourd’hui on pourrait le mettre en place à l’école. La confiance en soi, le fait de fixer des objectifs clairs qui donnent envie et qui permettent de se projeter… ça fonctionne pour beaucoup de choses et dans un tas de domaines, et sans limites d’âge.

Et cette formation à distance, en e-learning, comment s’est-elle passée ?

J’ai passé un très bon moment. C’était facile pour moi. Se former sans avoir à se déplacer et lorsqu’on est disponible c’est vraiment très pratique. À titre personnel, j’aurais quand même aimé un peu plus de visio, pour échanger plus, pour partager plus aussi. Pouvoir alterner formation à distance et terrain aurait été aussi un atout supplémentaire. Mais l’ensemble était déjà vraiment très intéressant.

Un dernier mot pour conclure à l’attention d’entraîneurs ou sportifs qui liront cette interview ?

Le mental est la clé dans notre sport à tous les niveaux, et à tous les âges. C’est essentiel de s’y intéresser et d’acquérir les bonnes compétences à ce sujet. Cela m’amène aujourd’hui à identifier un « climat d’apprentissage », c’est-à-dire de chercher à mettre l’athlète dans des conditions optimales et ce nouvel outil y apporte largement son écot. Enfin, on entraîne des humains, on l’oublie trop souvent, et c’est bien ça le plus important. La Préparation Mentale apprend tout ça et c’est formidable d’avoir ces outils parce que ça complète terriblement bien les compétences que l’on a déjà en tant qu’entraîneur. Beaucoup de choses changent après. Et votre formation est vraiment enrichissante.

Merci Arnaud pour votre témoignage, je vous souhaite encore beaucoup de réussite avec les outils de la Préparation Mentale !

Merci à vous !


Vous aussi suivez la formation LNF, n°1 en Préparation Mentale en France

4.000 entraîneurs et sportifs ont déjà suivi cette formation en moins de trois ans en France.

La formation LNF est 100% à distance donc facile à suivre de chez vous, sans horaire imposé.

Elle est prise en charge pour quasiment tout le monde, encore en 2021, sans avoir besoin de l'autorisation de quiconque grâce à votre Compte Personnel de Formation ou CPF.

Elle est certifiante et sa Certification en Préparation est reconnue par l'État (elle est inscrite au registre spécifique géré par France compétences).

N'attendez plus pour passer ce cap : formez - vous !  

Prêt à vous mettre à niveau ? => Cliquez ici pour en savoir plus sur cette formation 

LNF © reproduction partielle ou totale interdite sans autorisation écrite