« Pendant cette formation, je me suis rendu compte des erreurs que j’aurais pu éviter. »

Blaise Gnacadja

Entraîneur de l’équipe Senior masculine de l’ASPTT Laval et Manager des équipes nationales du Sénégal 

Interview du Manager Général des équipes nationales masculines de Volley du Sénégal


Bonjour Blaise, pouvez-vous nous dire quelques mots de votre parcours ?

Après une carrière de joueur à l’international, je suis maintenant responsable de développement au GEVB53, agent de développement du comité, directeur technique volley-ball « Élites sport jeunes », manager général des équipes nationales masculines du Sénégal, entraîneur de l’ASPTT Laval et formateur d’entraîneur pour la Fédération française de volley-ball.

Avant de vous inscrire à la formation LNF, vous aviez quelle vision de la Préparation Mentale ?

J’ai toujours été très intéressé par la Préparation Mentale. En observant les grands entraîneurs français comme Philippe Blain (entraîneur de l’équipe de France quand j’étais international au Sénégal) ou Claude Onesta au Handball, je me suis rendu compte de l’importance du mental pour performer dans le sport.

Qu’est-ce qui a déclenché votre inscription à la formation de LNF en Préparation Mentale ?

J’ai toujours voulu me former pour compléter mes connaissances sur le sujet. Suite à un échange avec une personne de l’équipe LNF, j’ai été convaincu et je me suis tout de suite inscrit à la formation en Préparation Mentale. Je l’ai complètement financée avec mon compte CPF, ça a été très simple et très rapide, grâce au support de LNF.

Maintenant que vous avez suivi la formation LNF, pouvez-vous nous donner des exemples d’application auprès de volleyeurs ?

L’Outil Fixation d’Objectifs est super important. Un sportif peut vous dire « mon objectif, c’est de gagner le Championnat de France », mais cela ne suffit pas. En faisant cette formation, on se rend compte que pour une bonne fixation d’objectifs, on doit définir des étapes intermédiaires. Cela paraît simple, mais avec des objectifs mal fixés, on réduit ses chances de réussite.

J’ai pu utiliser l’Outil Routines avec un de mes joueurs, très fort, mais en manque de confiance en lui. En match, il est stressé et a peur de mal faire. Depuis 2 mois, nous avons mis en place une routine pour l’aider au service. Il réalise toujours les mêmes actions avant de servir comme « faire rebondir la balle 3 fois », ça lui permet de rester concentré, au lieu de penser à ne pas faire de faute. La mise en place de différentes routines l’a fait progresser, sa performance en match est bien meilleure, et tout ça lui permet d’avoir davantage confiance en lui.

Un dernier exemple d’utilisation ?

J’ai en tête le cas d’un autre de mes joueurs qui a subi une perte de confiance alors qu’il était capitaine de l’équipe. Nous avons utilisé l’Outil Imagerie Mentale pour le remettre sur une dynamique positive, en utilisant ses expériences passées et les actions qu’il a pu réaliser avec l’équipe pour l’amener à la victoire. Là aussi, nous avons obtenu de bons résultats.

Si vous aviez suivi cette formation plus tôt, est-ce que cela aurait changé quelque chose ?

C’est certain, j’aurais été meilleur. Quand j’étais joueur international, j’avais tendance à être en sur-confiance. En prenant davantage conscience de mes faiblesses, j’aurais pu éviter des blessures, car mon entraînement physique était insuffisant. Pendant cette formation, je me suis rendu compte des erreurs que j’aurais pu éviter.

Selon vous, est-ce qu’un entraîneur devrait se former aux outils de la Préparation Mentale contenus dans la formation LNF ?

Oui c’est indispensable, et en tant que formateur d’entraîneurs, je leur conseille d’aller suivre cette formation. J’ai aussi l’intention de proposer à LNF de développer cette formation au Sénégal.

Et pour un sportif, est-ce utile de se former d’après vous ?

Oui, tout à fait. Un sportif qui se forme aux outils sera beaucoup plus réceptif aux conseils d’un préparateur mental ou d’un coach. Et je pense que c’est encore plus bénéfique quand on sensibilise les joueurs au tout début de leur parcours.

À votre avis, les outils de la Préparation Mentale sont réservés au haut niveau ou c’est pour tout le monde ?

C’est adapté pour tous les niveaux. J’utilise d’ailleurs les outils dans le cadre du haut niveau avec mon équipe de Laval, mais aussi dans le cadre de mon activité d’entraîneur auprès de plus petits clubs du département ou pour motiver les jeunes joueurs sénégalais à s’investir dans le Volley malgré le manque d’infrastructure. Peu importe le niveau, à partir du moment où il y a de la compétition, les problématiques sont les mêmes.

Et cette formation à distance, en e-learning, comment s’est-elle passée ?

C’était nickel ! J’ai réalisé cette formation en moins de 2 mois, car j’étais passionné par le sujet et avide de connaissance. Si j’avais une question ou besoin d’avoir un retour sur mes travaux pratiques, le support de LNF était toujours là, je n’étais pas seul.

Un dernier mot pour conclure à l’attention d’entraîneurs ou sportifs qui liront cette interview ?

Allez vite vous former, ce ne sera que bénéfique pour vous !

Merci, Blaise, pour votre témoignage, je vous souhaite encore beaucoup de réussite avec les outils de la Préparation Mentale !

Merci à toute l’équipe de LNF qui est top !


Vous aussi suivez la formation LNF, n°1 en Préparation Mentale en France

4.000 entraîneurs et sportifs ont déjà suivi cette formation en moins de trois ans en France.

La formation LNF est 100% à distance donc facile à suivre de chez vous, sans horaire imposé.

Elle est prise en charge pour quasiment tout le monde, encore en 2021, sans avoir besoin de l'autorisation de quiconque grâce à votre Compte Personnel de Formation ou CPF.

Elle est certifiante et sa Certification en Préparation est reconnue par l'État (elle est inscrite au registre spécifique géré par France compétences).

N'attendez plus pour passer ce cap : formez - vous !  

Prêt à vous mettre à niveau ? => Cliquez ici pour être rappelé et poser vos questions au sujet de cette formation. 

LNF © reproduction partielle ou totale interdite sans autorisation écrite