« Pour le haut niveau, c’est obligatoire, mais la Préparation Mentale devrait être présente dans le monde amateur également »

Kévin Fiette

Entraîneur de foot au Paron FC et préparateur mental de l’équipe féminine du Sens Volley 89

Interview d'un entraîneur et préparateur mental 


Bonjour Kévin, pouvez-vous nous dire quelques mots de votre parcours ?

Mon premier sport est l’athlétisme que j’ai pratiqué au niveau national sur les 3 distances du sprint : 100 m, 200 m, 400 m en individuel et en relais, je participais tous les ans au championnat de France. Après une blessure, je suis devenu entraîneur. J’ai notamment entraîné Orlann Ombissa au début de sa carrière, internationale française qui a participé aux Jeux Olympiques de Tokyo en relais 4 x 100 m. Ensuite, je suis passé au football. Ça fait maintenant 5 ans que je suis entraîneur au Paron FC (club de N3), j’entraîne une équipe U13. En parallèle, j’ai aussi une activité d’entraînement physique pour différents athlètes.

Avant de vous inscrire à la formation LNF, vous aviez quelle vision de la Préparation Mentale ?

J’étais déjà attiré par la Préparation Mentale en tant qu’athlète mais en France les mentalités n’étaient pas prêtes, c’était un sujet tabou, alors que l’athlétisme aurait beaucoup à gagner avec la Préparation Mentale. En tant qu’entraîneur d’enfants parfois un peu difficiles, je me suis dit que ça pourrait m’être utile pour communiquer plus efficacement avec eux.

Qu’est-ce qui a déclenché votre inscription à la formation de LNF en Préparation Mentale ?

J’avais ce projet de me former depuis longtemps, et lorsque j’ai vu passer votre pub sur les réseaux sociaux, dans une période de crise sanitaire où j’avais un peu de temps, je me suis lancé et je ne regrette absolument pas. L’équipe LNF a été un support très efficace pour me permettre d’utiliser mon compte CPF.

Maintenant que vous avez suivi la formation LNF et êtes certifié en Préparation Mentale, pouvez-vous nous donner des exemples d’application auprès de footballeurs ?

Au cours de la formation LNF, j’ai pu tester les outils avec un des joueurs de foot que j’entraîne. Ce jeune joueur avait des difficultés de concentration pendant les séances d’entraînement. Par exemple, au bout de 45 minutes, il allait perturber ses camarades de l’atelier d’à côté. Nous avons construit une routine qu’il déclenchait dès qu’il sentait qu’il perdait sa concentration. Ça a commencé à porter ses fruits dès la première application en lui faisant gagner environ 20 minutes de concentration. Il faut maintenant poursuivre le travail avec lui.

J’ai pu aussi tester l’Outil Motivation. Malgré son jeune âge, il a bien compris toutes les questions. Même si les résultats étaient globalement en phase avec mes observations, j’ai découvert des éléments de blocage de sa motivation. Je pensais qu’il était intégré dans le club, mais grâce au Questionnaire Motivationnel, je me suis rendu compte que son sentiment d’appartenance était assez bas. Il y avait pourtant 2 ou 3 signes qui auraient pu nous alerter avant (par exemple, il ne mettait jamais sa veste aux couleurs du club), mais nous n’y avions pas porté attention. J’ai donc réorganisé les séances d’entraînement pour lui permettre de tisser des liens avec deux autres joueurs plus anciens pour qu’il puisse s’intégrer davantage.

Je continuerai à utiliser les outils auprès des joueurs de l’équipe U13 que j’entraîne lorsque la saison aura commencé.

Et en dehors du foot, allez-vous pouvoir appliquer les outils de la formation LNF auprès d’autres sportifs ?

Oui, car après l’obtention de ma certification LNF, j’ai été contacté par le Volley Club de Sens (Sens Volley 89) pour intégrer le staff en tant que préparateur mental, en plus de la préparation athlétique. Je vais accompagner une équipe Pro féminine en Division 2 Elite. Nous allons commencer lors des stages de cohésion avec les joueuses volontaires. Les Outils Motivation et Fixation d’Objectifs me seront très utiles pour bien démarrer le début de saison.

Si vous aviez suivi cette formation plus tôt, est-ce que cela aurait changé quelque chose ?

Oui, j’aurais aimé avoir ses outils lorsque j’entraînais des athlètes comme Orlann Ombissa au début de leur carrière. Je suis convaincu que je leur aurais fait gagner un peu de temps dans leur progression.

Selon vous, est-ce qu’un entraîneur devrait se former aux outils de la Préparation Mentale contenus dans la formation LNF ?

Oui, et ça devrait même faire partie des formations de base proposées par les fédérations.

Et pour un sportif, est-ce utile de se former d’après vous ?

Oui, ça peut être utile mais je pense que c’est plus facile, au départ, de se faire accompagner par une autre personne. Quand j’étais athlète, j’aurais aimé avoir un préparateur mental, j’aurais été meilleur, ça m’aurait aidé lors de périodes de blessure pour utiliser l’Imagerie Mentale.

À votre avis, les outils de la Préparation Mentale sont réservés au haut niveau ou c’est pour tout le monde ?

Bien sûr, pour le haut niveau, c’est obligatoire, mais la Préparation Mentale devrait être présente dans le monde amateur également. Dans un club, certains viennent pour le loisir, d’autres pour la compétition. C’est important que le coach le sache, pour pouvoir adapter les séances. Cela permettrait d’éviter des abandons. L’Outil Motivation permet de mieux connaître ses athlètes, j’ai pu moi-même le constater avec un de mes joueurs de foot.

Et cette formation à distance, en e-learning, comment s’est-elle passée ?

J’avais un doute au départ, car je n’avais jamais fait de formation à distance. La formation était tellement prenante et passionnante qu’en une semaine j’avais fini le programme ! Le contenu est très facilement compréhensible, très fluide, j’ai vraiment totalement adhéré. C’est une magnifique formation !

Un dernier mot pour conclure, à l’attention d’entraîneurs ou sportifs qui liront cette interview ?

Les outils de la formation LNF permettent de mieux connaître son effectif. Un coach connaît ses athlètes à 90-95 % mais avec les outils, on approche des 100 %, cela fait la différence et les bons résultats peuvent être encore meilleurs.

Merci Kévin pour votre témoignage, je vous souhaite encore beaucoup de réussites avec les Outils de la Préparation Mentale !

Merci à vous !


Vous aussi suivez la formation LNF, n°1 en Préparation Mentale en France

4.000 entraîneurs et sportifs ont déjà suivi cette formation en moins de trois ans en France.

La formation LNF est 100% à distance donc facile à suivre de chez vous, sans horaire imposé.

Elle est prise en charge pour quasiment tout le monde, encore en 2021, sans avoir besoin de l'autorisation de quiconque grâce à votre Compte Personnel de Formation ou CPF.

Elle est certifiante et sa Certification en Préparation est reconnue par l'État (elle est inscrite au registre spécifique géré par France compétences).

N'attendez plus pour passer ce cap : formez - vous !  

Prêt à vous mettre à niveau ? => Cliquez ici pour être rappelé et poser vos questions au sujet de cette formation. 

LNF © reproduction partielle ou totale interdite sans autorisation écrite