« La formation va changer votre façon de voir l’entraînement. »

Marc Namura

Entraîneur Adjoint de l’équipe d’Evreux Basket en Pro B

Interview d'un entraîneur adjoint en basketball


Bonjour Marc, pouvez-vous nous dire quelques mots de votre parcours ?

Ça fait maintenant 4 saisons que je suis entraîneur adjoint à l’ALM Evreux Basket en pro B. J’ai commencé à entraîner au basket depuis tout jeune et j’en ai fait mon activité principale, il y a 9 ans. En parallèle, j’ai mené une carrière de joueur de basket sans avoir réussi à devenir pro. D’ailleurs, maintenant que j’ai suivi la formation LNF en Préparation Mentale, je me rends compte de ce qui m’a manqué à l’époque.

Avant de vous inscrire à la formation LNF, vous aviez quelle vision de la Préparation Mentale ?

J’en avais déjà entendu parler en observant ce qui se passe aux Etats-Unis où la Préparation Mentale est beaucoup plus ancrée qu’en Europe. Je pensais que c’était réservé au très haut niveau. Dernièrement, j’ai eu moi-même une expérience de Préparation Mentale puisque Tatiana Goulmy, ex-basketteuse pro devenue coach mental, m’a accompagné lorsque j’ai commencé ma carrière d’entraîneur professionnel.

Qu’est-ce qui a déclenché votre inscription à la formation de LNF en Préparation Mentale ?

Je souhaitais compléter mes compétences sur le sujet et m’en servir pour aider mes joueurs. La période de confinement m’a donné l’opportunité de me former et j’ai choisi LNF.

Maintenant que vous avez suivi la formation LNF et êtes certifié en Préparation Mentale, pouvez-vous nous donner des exemples d’application auprès de basketteurs ?

En tant qu’entraîneur de basket, il y a deux grandes problématiques à gérer : la relation joueur-entraîneur et l’esprit de compétition qu’il peut y avoir entre les joueurs. L’entraîneur doit savoir gérer une équipe de 10-12 joueurs sachant qu’il ne devra choisir que 5 joueurs sur le terrain. Chaque fois qu’un joueur entre en jeu, il doit saisir les opportunités, être concentré, appliquer les consignes, etc. La Préparation Mentale est essentielle pour être au maximum de ses capacités, notamment pour les jeunes joueurs qui aspirent à une carrière pro. L’Outil Fixation d’Objectifs et l’Outil Concentration de la formation LNF sont très utiles pour traiter ces problématiques. Le basket est un sport d’adresse, un manque de réussite peut générer un discours interne limitant. La mise en place d’une routine permet de remettre le joueur dans un esprit positif.

J’utilise l’Outil Motivation avec sa carte des 7 sentiments quand il y a du découragement, car la motivation d’un sportif n’est pas linéaire. Par exemple, en ce début de saison, nous n’avons que des matchs d’entraînement, qui ne comptent pas pour le classement. Il faut que les joueurs restent motivés, comme pour les matchs de championnat. Un joueur pro doit pouvoir fournir un effort constant tout au long de la saison.

Un dernier exemple ?

La blessure est un traumatisme à la fois physique et mental. Il faut savoir se remettre mentalement de sa blessure, la guérir dans son corps mais aussi dans sa tête, afin d’éviter l’appréhension lors des sauts ou des courses. Les outils permettent de travailler sur la confiance en soi et permettre au joueur de revenir au top.

Si vous aviez suivi cette formation plus tôt, est-ce que cela aurait changé quelque chose ?

Oui, en tant que joueur, si j’avais eu ces outils-là, j’aurais peut-être pu réussir à devenir pro. À 14-15 ans, on a un emploi du temps surchargé et je me rends compte qu’il aurait fallu prioriser mes multiples activités, j’étais un peu perdu. L’Outil Fixation d’Objectifs et les routines m’auraient été très utiles. Pour moi, le mental vient avant la technique, la tactique et le physique. Les outils LNF devraient être enseignés au plus grand nombre et dès le début de la pratique du sport.

Selon vous, est-ce qu’un entraîneur devrait se former aux outils de la Préparation Mentale contenus dans la formation LNF ?

Oui, c’est indispensable. Le monde du basket est à l’image de la société, tout va très vite, le sport 3X3 se développe avec un coaching différent, puisque le coach ne peut pas intervenir pendant le match, les joueurs ont donc besoin de se gérer mentalement sans l’intervention du coach. Il est nécessaire que l’entraîneur ait une base en Préparation Mentale pour avoir des leviers à activer en cas de situation problématique.

Et pour un sportif, est-ce utile de se former d’après vous ?

Oui, complètement. Le joueur va mieux se connaître. Il aura également une vision plus claire de son objectif et du chemin pour y parvenir. Cette formation devrait faire partie des programmes scolaires, pour aider les jeunes à définir leur projet personnel, bien au-delà de leur vie sportive.

À votre avis, les outils de la Préparation Mentale sont réservés au haut niveau ou c’est pour tout le monde ?

C’est bien sûr pour tout le monde, à tous les niveaux et à tous les moments de la pratique de son sport. Les outils de la Préparation Mentale peuvent aussi aider les jeunes arbitres à gérer des situations difficiles en match.

Et cette formation à distance, en e-learning, comment s’est-elle passée ?

J’ai « dévoré » la formation, elle est passionnante, j’ai pris pas mal de notes et j’ai toujours mon cahier du préparateur mental avec moi. Les recettes sont très simples à appliquer, elles peuvent démêler des problématiques que l’on peut rencontrer en tant qu’entraîneur ou joueur et donner des résultats très rapidement. Annaëlle Malherbe et l’équipe LNF ont fait un énorme boulot de vulgarisation pour construire cette formation. Au début de ma carrière d’entraîneur, il n’existait pas de formation comme celle de LNF, accessible à tous.

Un dernier mot pour conclure à l’attention d’entraîneurs ou sportifs qui liront cette interview ?

Si vous avez l’opportunité de faire cette formation, n’hésitez pas ! Il ne faut surtout pas penser que la Préparation Mentale est réservée à l’élite. La formation va changer votre façon de voir l’entraînement, la relation avec les joueurs, et ça peut aussi vous aider dans votre vie de tous les jours.

Merci Marc pour votre témoignage, je vous souhaite encore beaucoup de réussite avec les outils de la Préparation Mentale !

Merci à vous !


Vous aussi suivez la formation LNF, n°1 en Préparation Mentale en France

4.000 entraîneurs et sportifs ont déjà suivi cette formation en moins de trois ans en France.

La formation LNF est 100% à distance donc facile à suivre de chez vous, sans horaire imposé.

Elle est prise en charge pour quasiment tout le monde, encore en 2021, sans avoir besoin de l'autorisation de quiconque grâce à votre Compte Personnel de Formation ou CPF.

Elle est certifiante et sa Certification en Préparation est reconnue par l'État (elle est inscrite au registre spécifique géré par France compétences).

N'attendez plus pour passer ce cap : formez - vous !  

Prêt à vous mettre à niveau ? => Cliquez ici pour être rappelé et poser vos questions au sujet de cette formation. 

LNF © reproduction partielle ou totale interdite sans autorisation écrite