" Les compétences qu’on apprend dans cette formation rajoutent une super corde à l’entraîneur de ping "

Rémi Roméro

Anciennement classé 15 et actuellement joueur vétéran, coach et responsable d'équipe

photo : Markus Vockrodt

Interview d'un coach et responsable d'équipe


Bonjour Rémi, pouvez-vous nous dire quelques mots de votre parcours ?

Mon parcours dans le ping est un peu atypique. J’ai commencé tard dans ce sport, mais la passion a été immédiate. J’ai longtemps joué en équipe nationale 1 dans le club de Ponthierry (77) et je suis monté jusqu’en national en individuel. Mon meilleur classement a été 15 (ancien classement). J’ai malheureusement arrêté cette passion pour raisons de santé et je suis revenu avec des résultats en tant que vétéran

Avant de vous inscrire à la formation LNF, vous aviez quelle vision de la Préparation Mentale ?

Je ne connaissais pas cette discipline. En tant que coach et responsable d’équipe, on pratique un peu la Préparation Mentale, mais sans le savoir vraiment. On fonctionne surtout à l’instinct. 

Maintenant que vous avez suivi la formation LNF et êtes certifié en Préparation Mentale, pouvez-vous nous donner des exemples d’application de ces méthodes auprès des sportifs ?

Tous les outils de votre formation m’ont parlé tout de suite par rapport à ma propre expérience. L’Outil Motivation est très utile par exemple avec les jeunes. Chaque jeune a des moments de forte et de faible motivation. Mais chacun pour des raisons différentes. On ne comprend pas ces raisons sans la Préparation Mentale, on reste à côté de la plaque. Avec votre outil, je les identifie très bien et je peux mettre en place les actions efficaces. C’est l’outil prioritaire à mes yeux, celui qu’il faut utiliser avant tout autre quand on veut vraiment savoir de quoi a envie un joueur que l’on accompagne. 

Quels autres outils sont particulièrement adaptés pour la pratique du ping ?

L’Outil Fixation d’Objectifs est aussi très utile. La plupart du temps, on travaille avec ses joueurs sur une ou deux périodes de temps, et on oublie la troisième, alors qu’elle est essentielle pour donner de la visibilité. Cet outil permet au joueur de se rendre compte du chemin qu’on veut suivre avec lui. Ça permet aussi de bien organiser les étapes. Par exemple, ça ne sert à rien de travailler un top spin en coup droit dans le pivot si on n’a pas travaillé le déplacement avant. Tout ça s’organise bien avec cet outil. 

Pendant que je suivais la formation, un autre collègue la suivait aussi et on était le « cobaye » l’un de l’autre pour les exercices à faire. J’ai donc aussi testé les outils de la formation sur moi-même. Les Outils Discours Interne et Gestion du stress ont été très utiles pour moi. On se fait tout un roman dans la tête quand on joue au ping et jusqu’à présent je n’avais jamais eu aucun moyen pour couper tous ces discours. Maintenant, je sais le faire. J’ai un tas d’autres exemples qui montrent l’intérêt de ces outils. L’Outil Imagerie Mentale par exemple, il est énorme lui aussi… 

Auriez-vous aimé suivre cette formation plus tôt dans votre parcours ? 

Honnêtement, je me mets des claques de ne pas avoir connu tout ça avant. Quand j’étais à mon plus haut niveau, tous ces outils m’auraient permis de ne pas baisser les bras quand les résultats que je voulais avoir n’étaient pas là. J’aurais du mal à vous exprimer le plaisir que j’ai eu à faire cette formation tellement elle m’a apporté

Selon vous est-ce qu’un entraîneur devrait se former aux outils de la Préparation Mentale contenus dans la formation LNF ?

C’est évident. C’est l’entraîneur qui s’occupe en permanence du sportif, il faut qu’il maîtrise ces outils. Vous le dîtes très bien d’ailleurs dans la formation. Et la demande est très forte : j’ai déjà une équipe, 4 joueurs individuels et 1 club qui m’ont demandé d’intervenir depuis que je me suis formé. 

À votre avis, les outils de la Préparation Mentale sont réservés au haut niveau ou c’est pour tout le monde ?

Pour le haut niveau, c’est bien sûr indispensable. Mais pas que pour le haut niveau. À mon avis, ce sont les jeunes qui doivent avant tout être accompagnés en Préparation Mentale. Ça va permettre de mieux structurer leur tête. Un jeune qui vient jouer parce que ses parents ont besoin de découvrir le type de sport qu’il souhaite faire le mercredi ne peut pas complètement s’épanouir dans le ping. Si on veut qu’il se révèle, si on veut qu’il rencontre son sport, il faut lui permettre de trouver une motivation et un engagement personnels. C’est à ça que servent vos outils de la Préparation Mentale, et ils sont extrêmement efficaces. 

Un dernier mot pour conclure à l’attention d’entraîneurs ou sportifs qui liront cette interview ?

Je connais plusieurs entraîneurs de ping qui ont suivi votre formation. On a tous adoré. J’ai vu que Carole (Grundisch) aussi l’avait suivie et qu’elle en était ravie elle aussi. Les compétences qu’on apprend dans cette formation rajoutent une super corde à l’entraîneur de ping. Il va utiliser encore mieux toute l’expérience qu’il a déjà acquise dans ses années d’entraînement. Vraiment, il ne faut pas hésiter à s’inscrire, il faut y aller

Merci Rémi, pour votre témoignage et donc beaucoup de réussite avec les outils de la Préparation Mentale !

Merci LNF !


Vous aussi suivez la formation LNF, n°1 en Préparation Mentale en France

3.000 entraîneurs et sportifs ont déjà suivi cette formation en moins de trois ans en France.

La formation LNF est 100% à distance donc facile à suivre depuis n'importe quel endroit quand vous êtes disponible.

Elle est encore prise en charge pour quasiment tout le monde en 2021, sans demander l'autorisation de quiconque grâce à votre Compte Personnel de Formation (CPF).

La formation permet d'obtenir une Certification en Préparation Mentale reconnue par l'État (inscrite au registre spécifique de la CNCP).

N'attendez pas pour passer le cap de la Préparation Mentale C'est essentiel.

Prêt à vous mettre à niveau ? => Cliquez ici pour en savoir plus sur cette formation 

LNF © reproduction partielle ou totale interdite sans autorisation écrite