" Avec cette formation LNF, votre pratique du squash va évoluer dans le bon sens et c’est accessible à tous "

Coline Aumard

Joueuse de Squash : 20e mondiale en juillet 2020 et N°2 Française

Photo SquashTV - Nathan Clarke 

Interview d'une Championne d'Europe par équipe et Vice-Championne d'Europe individuel


Bonjour Coline, pouvez-vous nous dire quelques mots de votre parcours ?

J’ai commencé le squash à l’âge de 7 ans et j’ai rapidement intégré l’équipe de France en – 15 ans. Depuis l’âge de 17 ans, je suis sur le circuit professionnel. J’ai atteint mon meilleur classement en juillet dernier : 20e mondiale. En 2019, avec l’équipe de France féminine, nous avons été championnes d’Europe par équipe et je suis vice-championne d’Europe en individuel.

Avant de vous inscrire à la formation LNF, vous aviez quelle vision de la Préparation Mentale ?

En tant que joueuse, à l’âge de 17-18 ans, j’ai eu l’occasion de travailler avec un psychologue du sport. J’ai apprécié cette collaboration et j’ai vraiment senti le bénéfice que ce travail sur le mental pouvait apporter, mais, pour différentes raisons, je n’ai pas pu poursuivre ce travail personnel. Étant jeune, la Préparation Mentale m’apparaissait quand même comme assez abstraite.

Qu’est-ce qui a déclenché votre inscription à la formation de LNF en Préparation Mentale ?

C’est la Fédération de Squash qui m’a fait connaître la formation LNF. Dans cette période de crise sanitaire, j’étais à la recherche de nouvelles compétences pour développer mon jeu en dehors de l’entraînement. C’était donc une bonne opportunité pour moi ! J’ai eu un conseiller LNF qui m’a très bien expliqué le contenu de la formation et je me suis inscrite.

Maintenant que vous avez suivi la formation LNF et êtes certifiée en Préparation Mentale, pouvez-vous nous donner des exemples d’application auprès de joueurs de Squash ?

J’ai commencé par utiliser l’Outil Motivation pour moi, en tant que joueuse. Cet outil est fondamental : sans motivation, pas de performance ! Le questionnaire motivationnel permet de se poser simplement les bonnes questions. Ça m’a beaucoup aidé à faire un bilan sur ma motivation et il est important de refaire ce bilan régulièrement.

J’ai aussi beaucoup aimé l’Outil Concentration avec l’image du tunnel de concentration. C’est très concret et j’ai pu l’utiliser immédiatement. C’est beaucoup plus simple qu’on ne croit et quand on suit la méthode ça fonctionne ! Au squash, les échanges peuvent être longs et très intenses, alors une petite déconcentration peut vous faire perdre le point. Avant de travailler dessus, cela faisait partie de mes points faibles, je pouvais me laisser déconcentrer par des éléments extérieurs non maîtrisables comme les décisions d’arbitrage, le comportement de l’adversaire, etc.

Pour le Squash, l’Outil Discours interne est aussi vraiment très adapté, car c’est un sport individuel. On est souvent en train de se battre contre soi-même, contre ses pensées négatives.

Pouvez-vous nous dire comment vous avez pu traiter ce discours interne parasite pendant le match ?

J’ai mis en place une routine que je déclenche quand je commence à faire des fautes directes d’attaque et que mon discours interne est négatif, que j’ai peur d’attaquer à nouveau, alors que j’ai des opportunités. Ma routine comporte un mot déclencheur, puis quelques actions simples et rapides pour me remettre dans une attitude très positive. J’ai pu tester cette routine en match d’entraînement et c’est très efficace !

Avez-vous un dernier exemple d’application des outils ?

Quand j’étais blessée, j’ai utilisé l’Outil Imagerie Mentale pour continuer à m’entraîner à certains coups, comme l’amortie de coup droit, par exemple. J’ai fait plusieurs séances et je sentais que c’était bénéfique pour moi et ça s’est confirmé quand j’ai pu rejouer après 5 mois d’arrêt, j’étais assez bluffée !

Si vous aviez suivi cette formation plus tôt, est-ce que cela aurait changé quelque chose ?

Complètement ! Quand j’étais au début de ma carrière, mes entraîneurs n’avaient pas les outils de la Préparation Mentale. J’ai souvent entendu des expressions comme « c’est dans la tête ! », mais ce n’était pas suivi de réelles actions pour « travailler sa tête » ! J’ai toujours cru que je ne pouvais pas agir dessus, qu’on devait subir nos émotions.

Selon vous, est-ce qu’un entraîneur devrait se former aux outils de la Préparation Mentale contenus dans la formation LNF ?

Oui, définitivement ! Si j’ai la chance de coacher de futures générations de joueurs, la Préparation Mentale fera partie de mes basiques, je leur indiquerai comment il est possible d’agir sur le mental. J’espère que de nombreux entraîneurs feront cette formation, car elle est vraiment bien faite, c’est top !

Et pour un sportif, est-ce utile de se former d’après vous ?

Oui, je pense et pour moi, ça a été bénéfique en tout cas. J’encourage surtout les jeunes à se former. Je n’ai pas eu cette chance, donc ils ne doivent pas hésiter ! Ce sera très bénéfique pour eux et leurs performances futures. Je suis d’ailleurs à leur disposition s’ils souhaitent me contacter pour en savoir plus.

À votre avis, les outils de la Préparation Mentale sont réservés au haut niveau ou c’est pour tout le monde ?

C’est complètement pour tout le monde, j’ai d’ailleurs l’intention d’intégrer de la Préparation Mentale dans les stages que je réalise auprès de clubs.

Et cette formation à distance, en e-learning, comment s’est-elle passée ?

Franchement, c’était top ! Le support de l’équipe LNF est super, la formation est simple, facile à suivre, le déroulé de la formation est logique et c’est applicable tout de suite.

Un dernier mot pour conclure, à l’attention d’entraîneurs ou sportifs qui liront cette interview ?

La Préparation Mentale ça peut faire peur, ou ça peut paraître compliqué, alors que ce sont des choses que l’on peut mettre très facilement en place. Avec cette formation LNF, votre pratique du squash va évoluer dans le bon sens et c’est accessible à tous. La Préparation Mentale j’y crois vraiment !

Merci Coline pour votre témoignage, je vous souhaite encore beaucoup de réussite avec les outils de la Préparation Mentale et plein de succès sur le terrain de squash !

Merci beaucoup !


Vous aussi suivez la formation LNF, n°1 en Préparation Mentale en France

3.000 entraîneurs et sportifs ont déjà suivi cette formation en moins de trois ans en France.

La formation LNF est 100% à distance donc facile à suivre depuis n'importe quel endroit quand vous êtes disponible.

Elle est encore prise en charge pour quasiment tout le monde en 2021, sans demander l'autorisation de quiconque grâce à votre Compte Personnel de Formation (CPF).

La formation permet d'obtenir une Certification en Préparation Mentale reconnue par l'État (inscrite au registre spécifique de la CNCP).

N'attendez pas pour passer le cap de la Préparation Mentale C'est essentiel.

Prêt à vous mettre à niveau ? => Cliquez ici pour en savoir plus sur cette formation 

LNF © reproduction partielle ou totale interdite sans autorisation écrite